Principaux dossiers


Projet de réaménagement du bureau politique et des négociations

La mise en œuvre du programme  électoral du Grand Chef/Président demande un réaménagement du bureau politique et des négociations. Avec tous les défis que cela demande au sein même du corps politique, cet exercice devient nécessaire.

Afin de bien saisir le message derrière cette démarche, nous avons fait des représentations dans les trois (3) communautés. Il faut rappeler que la population a élu une Grande Chef avec une forte majorité et ce, sous la foi d'un programme électoral.

D'ailleurs, il est clair que le programme visait à apporter des changements afin de favoriser l'information et l'implication des membres dans tous les dossiers majeurs. Chaque membre est en droit d'assister et même de participer à la réalisation de ce programme.

Depuis le début de son mandat, des empêchements majeures se posent dans l'exercice des fonctions de la Grande Chef; certaines décisions ayant été prises, avant les élections et en l'absence de la Grande Chef  représentent notamment des contraintes.


Les négociations globales

Un exercice de réflexion sur le projet de société que les Atikamekws veulent réaliser constitue le point de départ. Dans les années antérieures, il y avait beaucoup de réunions, de colloques et d'assemblées de toutes sortes.

Beaucoup de personnes de toutes catégories d'âge, ont été consultées. Un exercice de réflexion pour définir un projet de société signifie-t-il une reprise du processus général de consultation? Non. Les nombreuses discussions portant sur l'autonomie gouvernementale et le territoire ont dégagé un consensus accepté par l'ensemble de la population atikamekw :  Se doter d'un gouvernement atikamekw ayant une assise territoriale. Un exercice de réflexion est une réunion d'un groupe restreint de personnes qui décident d'élaborer un projet de société.

Cette tâche relève donc de la responsabilité des instances politiques.

 

1.         Le projet de société

Définir un projet de société présuppose au départ qu'il faut identifier les questions que chacun d'entre nous se pose et pour lesquelles on aimerait apporter des réponses: de plus, identifier les aspirations et les objectifs de société qu'on aimerait voir se réaliser. Une foule d'interrogations, d'attentes et de buts peuvent resurgir. Cet exercice sera nécessaire.

Deux grands aspects vont irrémédiablement ressortir, soit celui du territoire et ses ressources, et celui de l'autonomie gouvernementale. Ces deux points possèdent des éléments qui leur sont propres en termes d'organisation territoriale et gouvernementale.

 

2.         Plan de réalisation du projet de société

Considérant divers facteurs externes, l'exercice de l'autonomie gouvernementale ne peut se réaliser que dans le cadre d'une entente avec les gouvernements, puisque des droits constitutionnels sont en jeu. La table centrale de négociations est le mécanisme actuellement en place pour régler les questions territoriales et d'autonomie gouvernementale d'une Première nation. Les éléments qui composeront le projet de société, en termes d'organisation territoriale et gouvernementale, sont donc appelés à devenir des sujets de négociations.