Les Conseils de bande Atikamekw


Cette organisation territoriale, issue d'une politique de sédentarisation du gouvernement, est axée sur la vie communautaire et s'applique à un espace plus restreint, soit celui de la communauté indienne.

Le village de Wemotaci devait initialement constituer l'une des six communautés amérindiennes officiellement créées au Québec par le gouvernement (Wemotaci, soit : Témiscamingue, Maniwaki, Pointe-Bleue, Bersimis et Caughnawaga). Tous les autochtones du Québec devaient se rallier à l'une de ces six grandes communautés indiennes selon le projet gouvernemental.

Toutefois, plusieurs de ces Premières Nations, occupant déjà leur propre territoire familial, souhaitaient vivre sur de plus vastes espaces que ceux proposés ; d'autres conseils de bande ont ainsi vu le jour.


Le conseil des Atikamekws de Wemotaci

Le conseil de Wemotaci fut le premier conseil de bande de la nation Atikamekw, officiellement instauré par le gouvernement canadien au début de l'instauration des communautés amérindiennes, vers 1856.


 Le conseil des Atikamekws de Manawan 

Le conseil de Manawan a été créé en 1906 et occupe un territoire de 1906 âcres.

 

Le conseil des Atikamekws d'Opitciwan  

Le conseil d'Opitciwan a été créé vers 1930, après quelques déménagements imposés par les projets de construction et d'agrandissement de barrage sur le lac Opitciwan (Opticiwono skihikanik), devenu par la suite le réservoir Gouin.